30 mars, 2009

F1 : GP d'Australie - no worries for Brawn GP !


C'était donc possible, ils l'ont fait... C'était donc possible de monter une équipe en trois mois sur les ruines d'une ancienne (Honda), de rappeler deux pilotes qu'on annonçait finis, et de sortir une voiture pas très belle et vierge de tout sponsor (jusqu'à la veille de la course) et battre tout le monde ! Incroyable scénario tout de même, qui démontre aussi que tous les pilotes à ce niveau, s'ils ont la meilleure voitre, sont capables de gagner à tout moment.
Beaucoup d'événements en tout cas dans ce GP, comme c'est souvent le cas en Australie ou pour une manche d'ouverture... On s'est régalé et il faut tout de même en profter ! C'est quand même plus sympa quand il y a des surprises, non ? RV dans une semaine pour voir si on reste sur le même rythme !

Les étoiles de Melbourne :
**** : Button
*** : Hamilton
** : Trulli, Vettel, Kubica, Glock, Alonso, Buemi
* : Barrichello, Rosberg

27 mars, 2009

L'Idole & le Fléau : la couv


Voici la couverture officielle et définitive de L'Idole & le Fléau, qui sortira le 30 avril prochain chez 12Bis. T1 : Syndrome 6/3/27. Dessins d'Igor Kordey, couleurs de Leonard O'Grady.
Le T2 sortira l'hiver prochain. Titre : Operation Ruthless

25 mars, 2009

Les Trois Mousquetaires et autres news...

De retour de cinq jours passés en Floride pour assister aux 12 Heures de Sebring, où je suis intervenu en direct depuis les stands pour interviewer la plupart des acteurs majeurs de cette course qui cette année a été littéralement exceptionnelle. Sur la photo, vous pouvez voir les trois mousquetaires français de Peugeot bien décidés à aller chercher la victoire face aux Audi boys. De gauche à droite : Sébastien Bourdais, Stephane Sarrazin, Franck Montagny. Las ! Ils ont finalement échoué à 22 petites secondes seulement de l'équipage infernal Allan McNish, Tom Kristensen et Rinaldo Capello. Une bataille de titans qui a tenu toutes ses promesses, avec une 908 d'un côté, une R15 de l'autre qui sont les meilleures voitures du monde après les F1... A ceux qui se demanderaient quel a été mon job durant cette (longue) course, eh bien sachez que je surveillais tout ce qui se passait pour sauter sur les pilotes ou les patrons dès qu'il y avait quelque chose à dire ou une réaction à aller chercher. De manière très exhaustive, je peux même vous dire que j'ai fait 20 interventions et que j'ai interviewé les personnes suivantes : Sébastien Bourdais (2 fois), Olivier Quesnel (patron de Peugeot Sport, 2 fois), Wolfgang Ullrich (patron d'Audi Motorsport, 2 fois), Allan McNish (pilote Audi, 2 fois), Stephane Sarrazin (2 fois), Nicolas Minassian, Franck Montagny, Rinaldo Capello, Simon Pagenaud (pilote Acura, 2 fois), Olivier Beretta (pilote Corvette), Jean-Claude Plassart (Président de l'Automobile Club de L'Ouest), Matthieu Bonardel (Directeur Circuits Michelin Compétition), Gilles Bellec (manager Franck Montagny) et Bruno Famin (Directeur technique Peugeot Sport). Retour en tout cas lundi matin depuis Miami, et pas de temps à perdre : deux heures plus tard, enregistrement du premier numéro de notre nouvelle émission quasi hebdomadaire sur www.motorstv.com : le Débriefing F1 ! A cette occasion, j'avais réalisé à Sebring un petit teaser avec Sébastien Bourdais que je vous laisse découvrir ici :

video

Hier mardi, visite éclair chez 12Bis pour relire les épreuves du T1 de L'Idole & le Fléau, qui sort le 30 avril prochain. J'ai déjà eu l'occasion de le dire : je suis très fier de cet album. Je vous présenterai la couverture définitive très bientôt. Dans le même temps, une petite visite sur le site de la Fnac m'indique qu'au moment où je vous parle, L'ultime Chimère T3 est la 14e meilleure vente de BD dans la célèbre enseigne... Voilà qui fait plaisir, même si je ne suis pas crédité en tant qu'auteur ! C'était trop beau...

24 mars, 2009

The Chaser ***


de na hong jin avec kim yoon seok, ha jeonjg woo

Séoul, un proxénète ancien flic, recherche une de ses filles. Elle, comme d'autres, était avec un client violent. Qui les tue, sadiquement.

Grand retour du film coréen. Dans un film de genre, polar, comme "Internal affairs", avec une bonne dose de violence comme "Old Boy". Peu de moyens, tant mieux, les poursuites n'ont rien de spectaculaire, ça fait du bien. Film d'ambiance surtout, largement nocturne (et pluvieux), sur une nuit. Ambiance glauque, comme il faut, le mac pas vraiment généreux mais qui trouve une motivation (et culpabilité) face à la petite fille de la call-girl (excellent rôle de cette petite, pour une fois). Les flics, un peu pourris et surtout paumés. Le tueur, un vrai serial killer pervers sexuel comme on n'en voit plus assez dans les polars, pas du tout "Hannibal", qui est vite arrêté et avoue mais reste flippant tout au long du film. Un parti pris de fin bien noir qui bouscule mais, pourquoi pas, légère surenchère de violence, mais cohérent, sans concession, dur. Mélange de tons à la coréenne, à la fois loufoque, oppressant et mélancolique.

17 mars, 2009

La Légende


Mercredi 18 mars 2009 : je m'envole pour les Etats-Unis au petit matin pour aller commenter les 12 Heures de Sebring, qui s'annoncent comme une des plus grandes courses automobiles de l'année...
... et sortie également de L'ultime Chimère T3 !

Pour poursuivre la tradition, les annotations de votre serviteur sont disponibles !

La Légende - Annotations

Le Bonheur dans le Crime


Marrant, ce soir sur France 2, il y a l'adaptation de la nouvelle de Jules Barbey d'Aurevilly Le Bonheur dans le Crime. Marrant car j'ai moi-même fait une adaptation BD de ladite nouvelle, dans un album paru en 2003 chez Emmanuel Proust.
A l'époque, il s'agissait d'une commande d'Emmanuel, qui "arrivait" vraiment sur le marché de la BD en tant qu'éditeur. Je ne lui ai jamais posé la question, mais il doit avoir une passion pour Barbey dans la mesure où il vient de sortir une autre adaptation de cet auteur : La Vengeance d'une Femme, par Lilao.
Curieusement, il pourrait aussi s'agit de la vengeance d'une femme dans Le Bonheur... J'avais évidemment procédé à quelques ajustements : j'avais enlevé toute la scène d'ouverture où le Comte et Hauteclaire visitent un zoo et voient une panthère ce qui suggère à un spectateur de la scène un flash-back... Moi, j'avais démarré tout de suite dans le vif du sujet, même si j'avais déplacé l'action à Bordeaux, pour cause de deux autres tomes à venir (avec en plus un dessinateur bordelais !). Mais sinon, j'avais assez bien suivi le déroulement de la nouvelle qui comporte de nombreux passages excellemment bien écrits...

10 mars, 2009

L'Idole & le Fléau : coming soon

Mail hier d'Igor Kordey qui de sa Croatie natale nous envoie les dernières planches du T1 de L'Idole & le Fleau, à paraître le 30 avril prochain chez 12Bis. Le titre de ce premier tome (sur quatre) est : Syndrome 6/3/27. 54 pages denses et mystérieuses, une histoire dont je suis plutôt fier, et qui à mon avis devrait vous accrocher. La couverture est en cours de finalisation et vous verrez très bientôt que le dessin d'Igor est top. En attenant, histoire de fêter cette "fin des dessins", je vous offre la reproduction d'une planche de ce projet, très précisément la 24.

09 mars, 2009

Salon du Livre de Paris

Au passage, je signale ou rappelle que je serai bien en dédicace au Salon du Livre de Paris dimanche prochain 15 mars de 14h30 à 17h. Je me trouverai sur le stand Glénat pour la sortie exclusive du T3 de L'ultime Chimère (dont la sortie officielle est fixée au 18 mars) en compagnie de l'excellent Olivier Mangin.

07 mars, 2009

20 ans déjà


J'ai reçu ce matin le contrat définitif de Bandaiyan, et le rangeant dans mon classeur "contrats-BD" voilà que je (re)tombe sur le premier d'entre eux, relatif à l'album Les 13 Transgressions. Un contrat signé en janvier 1989, et j'ai même conservé ma première demande de facture, en date du 28 février 1989 : 7 planches au Vaisseau d'Argent Editeur, à raison de 250F l'unité ! (En revanche, la facture suivante, pour les 39 planches restantes, date du mois d'avril 1990...)

Voilà qui me replonge dans mes débuts dans la BD. Tout avait commencé fin 1987. Je baignais déjà dans la BD depuis tout petit, gros lecteur passionné par le medium, sentant confusément que là était une des mes voies, que je serai pratiquement obligé d'essayer de faire quelque chose dans ce type d'écriture. Je venais d'avoir 20 ans et à l'époque, ma série favorite était Le Vagabond des Limbes. Le dernier album paru était La petite Maîtresse, le 14e de la série, qui était vraiment bien, même si aucun album à partir du 11e n'allait être aussi fort que les dix premiers, vraiment cultes et exceptionnels.

J'étais également dans une période assez romantique où j'écrivais un roman (qui ne serait bien évidemment jamais publié). Le roman s'appelait, je vous le donne en mille : L'ultime Chimère. (Comme quoi, tout se recycle chez un auteur). On y racontait la destinée d'un soldat de la guerre de 14 qui aperçoit dans sa tranchée une femme comme en rêve, qui semble l'attendre, et dont il persuadé qu'elle existe vraiment et qu'elle est quelque part, dans un village ou une ville, et qu'il doit absolument la rejoindre... Pas mal de points communs, on le voit, entre la quête d'Axle Munshine pour tenter de retrouver sa douce Chimeer... J'avais d'ailleurs marqué à la fin du manuscrit : librement inspiré par la BD Le Vagabond des Limbes de Godard et Ribera.
Et voilà que je me dis que ce serait bien si je pouvais l'offrir (le manuscrit) à Godard !

Je prends le bottin de Paris, supposant qu'il habitait dans la capitale (Il aurait pu habiter Amiens ou Biarritz, je ne l'aurais jamais trouvé !). Je m'aperçois qu'il existe quatre Christian Godard répertoriés. J'appelle le premier, un soir. Non, il n'est pas auteur de BD. J'appelle le second et je tombe sur un type à qui j'explique ma drôle de demande... Il me dit alors que je suis bien tombé, que c'est bien là, qu'il est le fils de l'auteur et qu'il me le passe... Coup de chaud ! Et me voici donc parlant avec le Maître qui après quelques minutes m'autorise à venir le voir à son atelier la semaine suivante.

J'y vais (du côté de la Place Clichy) et je découvre donc un appartement où Christian Godard est donc là, et même Julio Ribera dans une pièce, travaillant sur le prochain Vagabond ! Ils sont là, en chair et en os ! On passe une ou deux heures ensemble, à jamais gravées dans ma mémoire, j'offre mon manuscrit, et je pars.

Six mois plus tard. Je prépare le concours d'entrée de la FEMIS, Fondation Européenne pour les Métiers de l'Image et du Son, qu'on appelait avant l'IDHEC. Je veux devenir réalisateur de cinéma. Il faut préparer une sorte de dossier où l'on envisage un projet audiovisuel... J'ai l'idée de rappeler Godard pour lui demander s'il voudrait bien que je le cite dans ce document : d'une part parce que ça donnerait une sorte de caution artistique non négligeable à mon projet (qui est une fantaisie sur la création de La Cantatrice chauve de Ionesco, je vous raconterai ça un jour...), d'autre part parce que ça me permet de renouer le contact avec le seul auteur BD que je connaisse. Godard se souvient de moi et accepte de figurer dans le document (via une citation bidon que je lui attribue, mais il me dit OK).

Tois mois après. Septembre 1988. Je le rappelle une nouvelle fois, lui demandant l'autorisation de venir lui donner en mains propres mon document préparatoire. Il me reçoit, toujours aussi sympa, et me déclare qu'ils vont se lancer, Ribera et lui, dans l'auto-édition en fondant le Vaisseau d'Argent, qui va devenir l'éditeur du Vagabond... "et de séries parallèles" ajoute-t-il. Je marque un intérêt certain à l'annonce de cette nouvelle, mais n'ose embrayer. Godard le fera pour moi : "d'ailleurs, si vous avez des idées à me soumettre pour ces séries parallèles, je les lirai avec plaisir..."

Je rentre complétement excité. Une porte vient de s'ouvrir. Je cogite comme un fou pendant deux mois et je lui soumets une sorte de note d'étude. Je lui dis que je vois trois pistes pour une série parallèle au Vagabond : une basée autour des 13 Transgressions, une autour de la mère d'Axle Munshine (dont il n'est fait aucune mention dans la série) et une autour de... honnêtement, je ne m'en souviens plus ! Mais je sais qu'il y avait bien trois axes de réflexion ! Suit dans ma (longue) lettre un synopsis d'un premier album ayant pour point de départ une transgression.
A l'époque, pas de mail, pas de télephone portable. Je n'ose pas relancer Godard au télephone, à son domicile. J'attends fiévreusement une réponse de sa part. Elle arrive au courrier, à la fin de l'année : "j'étais sûr que vous étiez prêt à relever le défi..." dit-il pour commencer. Mon coeur s'emballe. Et il me valide mon projet, me le corrigeant toutefois pour obtenir un nouveau synopsis, mais qui conserve pas mal d'éléments du départ. La porte s'ouvre de plus en plus...

Janvier 1989. Je suis à Lyon, en stage pour deux mois au Progrès, comme secrétaire de rédaction. Il faut dire en effet que j'ai pas réussi à intégrer la FEMIS quelques semaines plus tôt (ayant été jusqu'au deuxième tour des examens, j'ai dû terminer vers la 80e place...), mais j'ai été en revanche accepté au CELSA, section Journalisme. Et dans le cursus, figure un stage de deux mois en hiver en PQR (Presse Quotidienne Régionale). Je loge chez mon ami Thierry Cruvellier, qui lui a aterri au bureau lyonnais de Libération, il est le témoin de mes efforts pour accoucher de mon premier découpage : les sept premières planches des 13 Transgressions ! Là encore, Godard les corrigera allégrement, et je me souviens que j'avais instantanément vu la différence : oui, c'est clair que c'était mieux !

Jusqu'au bout, il interviendra de toute façon (parfois de manière que j'aurais aimé un peu moins nette, mais vous pensez bien que je ne me permettais pas de dire quelque chose) et toute l'année 89 a donc été consacrée à la création de cet album, dessiné par Alexandre Coutelis. Il est sorti en avril 1990 (avec la mention au scénario : Godard/Bollée !) et le seul relevé de droits que je possède encore m'indique qu'on en avait vendu environ 7 000 ex. après six mois d'exploitation...
Je m'aperçois aussi (je ne m'en souvenais absolument plus) que figure en 4e de couverture la mention d'un deuxième album à paraître : Carnaval sanglant.

Un album qui n'allait jamais voir le jour, mais dont j'allais réutiliser la trame quatre ans plus tard pour mon deuxième album : Fatal Carnaval, chez Dargaud !

02 mars, 2009

Dernières news

Entre les vacances et le boulot à tous les niveaux, désolé, je n'ai pas beaucoup actualisé ce blog ces derniers temps. L'intersaison n'est pas de tout repos à Motors TV, et il faut régulièrement consacrer beaucoup de temps pour organiser et préparer l'émission sur RMC, surtout que le 3e larron, Marc Minari, nous "lâche" pour aller du côté d'Abu Dhabi s'occuper de la communication du circuit F1 qui accueillera la dernière manche de la saison 2009. Je reste pour l'instant donc seul aux commandes de cette émission hebdomadaire avec Jean-Luc Roy alors qu'arrive à grands pas le premier GP. Entre temps, je me serai tout de même rendu à Sebring, en Floride, pour co-commenter sur site (c'est-à-dire en intervenant ponctuellement au téléphone) ce qui se présente comme l'une des plus grandes courses de l'année : les 12H de Sebring, avec l'apparition de la nouvelle Audi R15 et de la nouvelle Acura P1, sans oublier la participation de deux Peugeot 908 avec notamment un certain Sébastien Bourdais au volant, une semaine avant de le voir sur la grille F1 à Melbourne avec sa Toro Rosso !
Avant le déplacement en Floride, il y aura eu le Salon du Livre de Paris, où sera présenté en avant-première le T3 de L'ultime Chimère : La Légende. Je serai en dédicace avec Olivier Mangin le dimanche 15 mars de 14h30 à 17h30, sur le stand Glénat.
Côté BD, ça bosse à fond sur Bandaiyan, mais ces derniers temps j'ai aussi envie de préparer de nouveaux projets. Deux me trottent dans la tête, je suis en train de coucher mes idées sur le papier avant de pouvoir, éventuellement, agencer tout cela... On ne peut jamais savoir combien de temps un projet mettra à mûrir, à grandir, à se finaliser... Cela peut aller de quelques semaines à quelques mois... Je vous tiendrai au courant, mais ce sera pour 2009, sûr !
Sinon, voici mes dernières lectures BD, que j'ai toutes appréciées :