07 mai, 2007

A propos d'hier...

Certains d'entre vous auront peut-être remarqué l'absence de tout message relatif à l'actualité française de ces six derniers mois, à savoir depuis le moment où la véritable campagne présidentielle a commencé. J'ai longtemps hésité à traiter cette élection majeure dans ce blog, qui est quand même un espace comparable à un certain journal intime. Le fait est que je n'ai finalement pas retenu ce choix, car j'ai estimé -peut-être à tort- que ces pages informatiques servaient avant tout à "ma vie, mon oeuvre", pour reprendre une formule bien prétentieuse, plutôt que "mes pensées", surtout politiques.
Sachez pourtant qu'en tant que journaliste, je serais bien en mal de vous dire que je ne me suis pas passionné pour cette présidentielle. Comme toujours, dès que l'actualité est "chaude", je sens monter en moi "la pression de l'événement" - un réflexe quasi physique d'excitation issue sans doute de mes nombreuses années passées sur le terrain pour la télévision publique française, fussent-elles presque exclusivement sportives. J'ai donc passionnément suivi, journalistiquement parlant, cette campagne et comme tout citoyen, j'avais bien sûr mon opinion et mes avis. J'ai bien sûr voté lors des deux tours, même si certains s'offusqueront peut-être de savoir qu'un de mes votes 2007 (et c'est une des deux seules choses que je révélerai) à été blanc...
Voilà... Tiens, en passant : j'ai beaucoup regardé BBC World hier soir, en direct depuis le toit d'un immeuble sur les Champs-Elysées pour une émission spéciale "French Presidential Elections" - toujours très intéressant de voir comment les télés étrangères (et aussi respectables que la BBC) traite de la France. Je dois dire que Christine Ockrent, femme de l'homme politique qui aurait ma voix à coup sûr s'il se présentait (2e révélation !), parle très bien anglais !

4 commentaires:

laurent b a dit…

est ce qu'on peut sérieusement élire quelqu'un qui vous oblige à célébrer sa victoire avec JM Bigard, Gilbert Montagné, Johnny, Enrico... ?

La seule visionnaire en France, c'est Laure Manaudou qui a décampé en zone libre, en Italie, il y a quelques jours...

laurent

Pierre-Paul a dit…

Tiens, j'aurais parié que tu voterais Sarkozy ! Et nom d'un chien, il est plus que temps qu'on oublie ce ridicule sentiment qu'un artiste ou un intellectuel votera automatiquement à gauche !!! On est au 21e siècle, que diable !

Allez, bon anniversaire avec un jour d'avance, 40 ans cela se fête ! Profites-en bien !

laurent b a dit…

oui enfin, il y a "pas être de gauche" et "pas être de gauche"... voir Enrico chanter "enfants de tous pays - laylalaylalayla..." face à un drapeau géant de l'UNI, syndicat étudiant fondamentalement facho depuis des décennies, y'a un truc qui cloche

en dehors que ressusciter un spectacle des Carpentier facon 70's devant la jeunesse française, c'est bizarre (ah oui y'avait Jeane Manson aussi !)

tu vois, Laurent F, un débat pour la fin de ta décennie !

laurent

LFB a dit…

Et la phrase de dimanche soir, signée Johnny : "je ne pourrai pas chanter, mes musiciens sont à Los Angeles !"
Pauvre chou, va...