28 janvier, 2007

Notes de lecture BD

Pas mal de rattrapage ces derniers temps sur des albums que je n'avais pas encore eu le temps de lire ou que j'ai pu prendre chez Dargaud en avance !... On y va dans l'ordre de lecture :

Holmes T1 (Brunschwig-Cecil, Futuropolis) - Superbe idée, un potentiel énorme, un bel ouvrage (même si je pense que le format de l'ex-future défunte collection 32 est trop grand), mais je trouve ce premier opus un rien confus, avec peut-être trop de pistes ouvertes en même temps... j'avoue que je suis curieux de voir comment ils vont tenir neuf épisodes à ce rythme effréné.
Note : * * * (sur 5).

Lady S T3 (Van Hamme-Aymond, Dupuis) - Ca y est, Philippe m'a enfin offert un exemplaire du dernier Lady S (il était temps !). Je ne suis pas le seul à trouver qu'il y a trop de texte, mais l'idée de l'enlèvement des Nobels est évidemment excellente. L'ennui dans ce genre de récit où l'on trouve de l'espionnage, c'est qu'on devine assez vite quels sont les personnages qui portent des masques et qui auront le mauvais rôle... Un travail bien ficelé en tout cas, qui donne envie d'aller à Stockholm !
Note : * * *

Valérian T20 (Christin-Mézières, Dargaud) - ça s'appelle L'Ordre des Pierres et ça va dans tous les sens, avec trop de personnages, trop d'idées jetées un peu au hasard, trop de confusion dans les situations, trop de dialogues, trop de dialogues baclés qui plus est... Désolé, mais là nos deux auteurs vedettes ne sont plus dans le coup. Triste de dire ça, mais c'est ce que je ressens. Je suppose qu'un jour, on dira forcément ça de moi aussi...
Note : *

Les véritables Légendes urbaines (Corberyan-Guérin-Guérineau-Henriet..., Dargaud) - j'étais vraiment intrigué par cette nouvelle série qui me semble échapper complétement à l'esprit et au cachet Dargaud, mais le casting était vraiment alléchant. Et puis, j'ai toujours aimé l'idée des histoires courtes. Mon regret sera qu'il s'agit à chaque fois d'une thématique "horreur", même si c'est la plus évidente pour des légendes urbaines. La première "story" est la mieux et je suis vraiment un grand fan de Guérineau. L'idée de la 2e est très bonne, en revanche, je trouve que dans la 3e, l'effet du chien qui est censé lécher la main est raté. Quant à la 4e, l'idée est aussi bonne mais c'est le dessin (désolé Mr Formosa...) qui me rebute.
Note : * * *

Double Gauche (Corbeyran-Formosa, Dargaud) - Je ne suis pas convaincu par l'idée de base (désolé Eric), je n'ai jamais aimé les histoires qui se passent avec des monstres de cirque et je n'accroche pas du tout au dessin (voir précédemment). Mais je ne dis pas que c'est un mauvais album - c'est juste que l'accumulation des handicaps est trop forte pour moi dans ce cas.
Note : o

Gus (Blain, Dargaud) - J'adore ce que fait Blain et j'adore son trait. Il y a notamment dans cet album des superbes attitudes de chevaux, bien plus précises et travaillées qu'on pourrait le croire. J'aime aussi le détournement du thème du western pour ce qui est finalement une obsession de la drague. Une thématique qui débouche sur une joyeuse déconnade, pas toujours exceptionnelle toutefois. Il y a des moments réjouissants, et d'autres qui sont un peu longs. La dernière histoire est la moins bonne (en fait, les histoires sont d'un intérêt décroissant, ce qui est peut-être un peu inquiétant vu qu'elles sont classées en ordre chronologique...). J'ai aimé, mais j'ai déjà un peu l'impression que Gus correspond à l'adage : vite lu, vite oublié...
Note : * * *
(à suivre)

1 commentaire:

Anonyme a dit…

je vous recommande de decouvrir un magnifique site qui parle de leboncoin