12 novembre, 2008

Dernières lectures BD

Il a fallu que je rattrappe le temps perdu à la rentrée avec pas mal d'albums dont on avait beaucoup parlé mais que je n'avais pas encore eus le loisir de lire. Il faut dire qu'en ce moment, dès que j'ai un moment de libre, je fais de la BD plutôt que d'en lire, vous me pardonnerez ! Mais voici quand même ce que j'ai pu accrocher à ma table de nuit :


XIII Mystery - La Mangouste (Dorison-Meyer, Dargaud)
Vous pensez bien que je me suis senti concerné par ce premier opus de cette nouvelle prestigieuse collection dont j'ai l'honneur de faire partie, tout en ne sachant absolument pas quand et avec qui mon album (Billy) se fera. Je viens juste de terminer les 27 premières planches du découpage, soit la moitié. Mais il me faudra peut-être corriger si Jean Van Hamme estime que c'est nécessaire. Toujours est-il que La Mangouste me semble être impeccable, tant au niveau du cahier des charges par rapport à la série mère qu'au niveau de sa force propre. Le parcours de notre ami chauve est vraiment intéressant, parfois captivant. Et j'avoue que la fin, où l'on voit comment XIII reçoit sa fameuse balle à la tempe, est carrément superbe. Aux autres de jouer maintenant !

Long John Silver - T2, Neptune (Dorison-Lauffray, Dargaud)
Du même Dorison, voici le deuxième tome d'une série dont je n'ai toujours pas lu le premier volume. Ici, tout se passe à bord d'un navire qui fait route vers l'Amérique du Sud et la tension monte : c'est sombre, cruel, violent, humide - tout ce qu'on aime ! Je ne suis pas sûr d'avoir tout compris à la tactique qu'emploie Silver contre le Capitaine et qui se retourne contre lui avant de finalement basculer de son côté, mais l'essentiel est bien dans l'atmosphère que nous offre les deux auteurs. C'est splendide, du grand spectacle, bien découpé et avec des dessins aux cadrages superbes et osés.

Jason Brice - T1, Ce qui est écrit (Alcante-Milanovic, Dupuis)
Je me suis laissé tenter par ce premier tome qui rassemble quelques thèmes fédérateurs autour du paranormal (quoique...) et du début du siècle. Tout est question d'apparence, et la vérité ne se trouve pas là où on croit qu'elle puisse se situer. Dans un premier temps, la progression de l'intrigue ne semble peut-être pas très originale, mais la fin est franchement fine et subtile. Donc c'est une réussite car on sent un vrai travail de scénariste et c'est évidemment ce qui m'intéresse avant tout. Les dessins sont toutefois très réussis. Je suis curieux de voir comment va "rebondir" le personnage principal.

Le Complexe du Chimpanzé - T3, Civilisations (Marazano-Ponzio, Dargaud)
Un cas difficile. Le premier tome était déroutant : on accrochait mais on butait un peu sur une intrigue peut-être un chouïa "too much" (Armstrong, Aldrin, Gagarine sont toujours vivants et les deux premiers reviennent même sur Terre !) et où une petite fille parlait comme une adulte et en voulait à sa mère de l'abandonner... le deuxième tome enlevait en revanche tout sur son passage, avec une exploration d'une base russe martienne à couper le souffle. Je dois avouer que j'étais très curieux de voir ce que mon confrère Marazano allait nous réserver pour ce troisième et dernier tome. Je ne vais pas tout révéler ici, mais disons qu'on reste un peu dans le flou quand même, ce qui ne me gêne pas car je suis persuadé que certains projets sont mieux avec des zones d'ombres ou des portes qui restent ouvertes. J'ai donc aimé cette part d'interprétation que nous aurons tous. Reste que je me pose toujours quelques questions sur certains pans entiers de l'histoire ! Il faudra que j'en parle un jour à mon collègue... On a quand même une superbe ambiance SF.

Il était une Fois en France - T2, Le Vol noir des Corbeaux (Nury-Vallée, Glénat)
On sait tout le bien que je pensais du premier tome, déjà encensé sur ce blog. Le "choc" est peut-être ici moins fort, mais on est installé dans l'histoire et on veut aller au bout, toujours autant fasciné par le parcours de Joanovici. Une BD intelligente, exigeante, très travaillée et impeccablement réalisée, avec le découpage toujours bien senti de Fabien et le dessin si expressionniste de Sylvain. Je leur adresse mes sincères félicitations de nous proposer cette oeuvre et mieux : je les envie...

Back World, T2 (Corbeyran-Rollin, Glénat)
Pas facile de retranscrire le monde des jeux vidéos ou virtuels en BD, mais l'intérêt de ce tome est qu'on se concentre sur les hommes qui sont derrière l'entreprise qui commercialise le jeu. On ne sait pas trop où on va aller et arriver, mais les dialogues sont bons et efficaces.

Dantès - T2, Six Années en Enfer (Boisserie-Guillaume-Juszezak, Dargaud)
Notre ami Pierre Boisserie touche enfin le jackpot avec cette excellente série au rythme imparable et à l'histoire moderne. Ca se dévore et on prend un vrai plaisir de lecture "feuilletoniste" - normal que ça marche, c'est mérité. Je ne suis juste pas convaincu qu'on puisse vraiment accuser Alexandre de meurtre à la fin du T1 vu les circonstances dudit meurtre et sans trop savoir quoi ou même pourquoi, j'aurais peut-être aimé un autre "méchant" (apparemment !) qu'un président de parti d'extrême-droite. Mais je chipote, car franchement c'est bien, très bien même !

1 commentaire:

Manuel F. Picaud a dit…

D'excellentes lectures en effet et je souscris totalement à ces avis. On est vraiment sur la même ligne.
Bien amicalement, Manuel