22 mars, 2006

Renaissance * *


film d'animation de christian volckman

paris, 2054, Ilona, jeune chercheuse à la toute puissante Avalon, est enlevée. Le capitaine Karas la recherche, aidée par la soeur d'Ilona

Ne faisons pas la fine bouche, visuellement, c'est époustouflant. Du noir et blanc très "ombré", totalement dans l'ambiance du polar noir qu'est ce film, dans une ville démesurée, sous surveillance totale. et, malgré des lenteurs, une histoire qui tient la distance. car mettre en scène un univers visuel, tout aussi magistral et original soit il, ne suffit pas. il faut encore coller au rythme d'un long métrage, disposer d'un scénario suffisamment varié et prenant. en fait, c'est quasi mission impossible, même des réussites évidentes comme "les triplettes..." n'y échappent pas, notre oeil n'est sans doute pas prêt à se passioner pour 90 mn ou plus d'animation. mais ce "renaissance" n'est pas le "immortel" de Bilal, renversant sur un plan esthétique, mais totalement ennuyeux. grace à une histoire assez classique mais sans facilité de la BD de science fiction, et de la littérature ou cinéma référencé (grosse influence "Blade Runner"), autour d'entreprise dominante, de recherche de la longévité, de génétique, de personnages ambigus, de monde sans foi ni loi. excellente idée d"avoir placé l'intrigue dans un Paris du futur, ce qui permet quelques repères (cette idée que la Seine serait presqu'à sec). un peu trop de technologie parfois, de gadgets divers, ce qui ne facilité pas la compréhension des images. un film courageux, pas évident, donc à soutenir.


El Bacos

1 commentaire:

p lou a dit…

c'est vrai que c'est un film a voir, surtout pour sa forme (decors somptueux avec archi hausmannienne évoluée...)